La Valeur Liquidative (OPCVM)

Comprendre la valeur liquidative d’un OPCVM

Ce petit article a pour ambition de familiariser les investisseurs avec la notion de Valeur Liquidative d’un OPCVM (Organisme de Placement Collectif en Valeurs Mobilières).

Comment calcule-t-on la valeur d’une action ou d’une part d’un OPCVM ?

Quand cette valeur est-elle calculée ?

Qu'est-ce qu'une Valeur Liquidative ?

La Valeur Liquidative d’un OPCVM représente la valeur des actifs détenus dans le portefeuille de l’OPCVM (et de ses liquidités) divisée par le nombre de parts ou actions en circulation.

Cette valeur sert de base pour déterminer le prix de souscription (prix d’achat) et le prix de rachat (prix de vente) d’une action de SICAV ou d’une part de FCP.

Prix d’achat = Valeur Liquidative de l’OPCVM, majorée d’une commission de souscription

Prix de vente = Valeur Liquidative de l’OPCVM, minorée d’une commission de rachat

Comment une Valeur Liquidative est-elle calculée ?

Valeur Liquidative = Actif Net / Nombre de parts ou d’actions émises

L’actif Net est le montant global du portefeuille des instruments financiers et des liquidités détenus par le FCP ou la SICAV (valorisé à la valeur de marché, diminué des dettes).

Pour le calcul de la VL, 2 méthodes peuvent être utilisées.

Achat, vente à « cours inconnu ».

Généralement, les OPCVM retiennent comme Valeur Liquidative de référence (pour déterminer le prix de souscription ou de rachat) la prochaine Valeur Liquidative calculée sur le cours de clôture du jour de la centralisation des ordres (à condition de respecter l’heure limite de cette centralisation, figurant sur les prospectus).

On parle de « cours inconnu », car l’investisseur ne connait pas à l’avance à quel prix il achète ou vend ses parts ou ses actions d’OPCVM.

Achat, vente à « cours connu ».

Beaucoup plus rarement (dans le cas de certains OPCVM monétaires, beaucoup moins exposés aux risques de brusque fluctuation sur le marché), un OPCVM retient comme Valeur Liquidative de référence, la dernière Valeur Liquidative calculée et publiée.

On parle alors de « cours connu », car l’investisseur connait à l’avance à quel prix il achète ou vend ses parts ou ses actions d’OPCVM.

Quand une Valeur Liquidative est-elle calculée ?

La périodicité de calcul est indiquée sur le prospectus de chaque OPCVM. Elle peut être quotidienne, hebdomadaire ou bimensuelle.

Dans tous les cas, les demandes de souscription et de rachat doivent parvenir AVANT l’heure de centralisation indiquée sur ce prospectus pour être exécutées à la prochaine Valeur Liquidative (à « cours inconnu ») du jour J.

En cas de calcul hebdomadaire, il faut veiller à passer son ordre dans les limites fixées par le prospectus. Dans le cas contraire, l’ordre peut être passé avec un délai conséquent.

Cas 1 : Indépendance et Expansion

J’apprécie particulièrement cet OPCVM, disponible notamment sur le contrat d’assurance-vie Linxea Spirit.

La Valeur Liquidative de l’OPCVM est calculée tous les mercredis (et le dernier jour ouvrable de chaque mois), sur la base des derniers cours connus (p. 23 du prospectus).

Les jours de souscriptions sont tous les mercredis (ou le jour ouvrable suivant en fin de mois), à condition qu’elles soient reçues avant 12h30 (p. 28 du prospectus).

Si un investisseur passe une demande de souscription après 12h30 un jour de souscription, sa demande sera prise en compte uniquement le jour de souscription suivant (soit J+8).

Cas 2 : OPCVM "imaginaire"

On imagine que la Valeur Liquidative d’un OPCVM est calculée tous les lundis sur la base des derniers cours connus. Les demandes de souscription ou de rachat doivent être reçues avant 12h00 le vendredi précédant le calcul de la Valeur Liquidative.

Un investisseur passe un ordre AVANT l’heure limite de centralisation le vendredi ; la Valeur Liquidative retenue sera celle du lundi suivant, à un « cours inconnu ». Délai : J+3

Si un investisseur passe une demande de souscription après vendredi 12h00, sa demande sera prise en compte uniquement le prochain jour de calcul de VL, soit le lundi suivant. Délai : J+10. Avec bien entendu, un « cours inconnu » (mais pendant 10 jours, il peut se passer bien de choses sur les marchés).

Comment s'informer sur cette Valeur Liquidative ?

Lorsque l’on investit en OPCVM, il est indispensable de lire son DICI et son prospectus, afin de s’informer sur ces détails de fonctionnement, afn de ne pas être surpris par des dates de valeur éloignées de celles que l’on imaginait obtenir.

Ces documents sont obligatoires et formalisés. Ils doivent renseigner tout investisseur sur les modalités de calcul de la Valeur Liquidative, les modalités de souscription et de rachat (heure limite de passation de l’ordre…). De même, ils doivent clairement indiquer l’ensemble des frais prélevés par le gérant (voir l’article à se sujet).

Comme toujours, prenez soin de comprendre les supports sur lesquels vous investissez.

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Scroll to Top