Calcul des frais sur OPCVM

Calculer les frais sur OPCVM (exercice)

Suite à la présentation des différents frais sur OPCVM dans cet article, voici un petit exercice d’application sur le calcul des frais sur OPCVM. Histoire de comprendre l’importance des frais prélevés « tout au long de la vie » d’un OPCVM.

Les sociétés de gestion ne nous épargnent pas !

Car il vaut mieux en rire qu’en pleurer, et peut-être parce que mon « instinct d’enseignant » vient brutalement de resurgir, ce sujet sera traité avec peu d’humour pédagogique. L’humour me permet souvent de faire passer à mes élèves des notions difficiles ou abstraites ;-).

Enoncé du sujet

En cette fin d’année 2012, comme cadeau de Noël, un investisseur se voit offrir par sa femme 10 000 € de parts de l’OPCVM HMG Rendement (achat à la valeur suivante : 1853.88 €), qu’il place précieusement sur son Compte Titres Ordinaire.

Il se dit qu’il a vraiment de la chance d’avoir une femme comme la sienne, mais souhaite tout de même comprendre les frais qu’il aura à payer à la société de gestion HMG Finance.

QUESTIONS (calcul des frais sur OPCVM)

  1. Combien de parts obtient-il à l’achat ?
  2. Quels frais de gestion va-t-il payer au bout d’un an de détention ?
  3. Quels frais de mouvement va-t-il payer ?
  4. Quelle commission de surperformance va-t-il payer en 2013 ?
  5. Il décide de vendre au début de l’année 2014 (VL : 2374,11 €). Quel capital récupère-t-il alors ?

Chaque réponse sera argumentée. Vous utiliserez les documents suivants.

Documents à utiliser

DICI 2016 de l'OPCVM HMG Rendement

Prospectus 2016 de l'OPCVM HMG Rendement

Cours (2012-2016) de l'OPCVM HMG Rendement

Réponses

1/ Combien de parts obtient-il à l’achat ?

Le jour de l’achat, la VL est de 1853.88. Il obtient donc 10000 / 1853.88 = 5.39409 parts, mais il paye 2.50% de frais de transaction à l’entrée.

Il lui reste donc 5.39409 – 2.50% = 5.2592 parts. Il a dépensé 250 € en frais d’entrée.

2/ Quels frais de gestion va-t-il payer au bout d’un an de détention ?

Les frais de gestion sont de 2.392% par an. Il ne le verra pas vraiment car ces frais sont intégrés dans la VL, mais il a quand même « dépensé » ces 2.392% de la VL (2340.20) à la fin d’année 2013.

Il a dépensé environ 300 € en frais de gestion.

3/ Quels frais de mouvement va-t-il payer ?

Comme le gérant a fait tourner son portefeuille (ICI, un interview du gérant pour l’année 2014), il a eu quelques frais. Notre investisseur va donc devoir lui régler 0.36% de commission de mouvement, soit environ 45 € (0.36% de 2340.20 x 5.2592 parts).

4/ Quelle commission de superformance va-t-il payer en 2013 ?

Comme le gérant d’HMG Rendement a bien travaillé, la VL a dépassé son plus haut historique sur l’année écoulée, donc il mérite une petite rétribution supplémentaire.

Le DICI indique « 10% de la performance sur la période calcul ».

La VL est passée de 1853.88 à 2340.20 soit une hausse de 26.23%… donc le gérant va récupérer 10% de cette performance, soit 2,63% de commission de surperformance à payer par notre investisseur.

Il perd donc environ 67 euros

Remarquez que HMG Finance lui a quand même offert un rendement de 20% sur 2014, ce n’est pas rien !

5/ Il décide de vendre au début de l’année 2014 (VL : 2374,11 €). Quel capital récupère-t-il alors ?

Le jour de sa vente, la VL est de 2374.11. Notre investisseur détient alors 5.2592 parts.

Comme les frais de transaction en sortie sont de 1%, ils lui enlèvent 0.052592 parts (ce qui correspond à environ 124 €). Il lui reste réellement 5.20668 parts à la vente.

Il vend et récupère donc 5.20668 x 2374.11 = 12361 €.

A qui profite ce placement sur OPCVM ?

La réponse est évidente, le calcul des frais sur OPCVM vous l’a démontré…

Ce placement a profité à notre investisseur (qui a réalisé une plus-value de 2361 € en 1 an, soit un rendement de 23.61 % annuel) ! Ce qui est exceptionnel, il faut bien l’avouer.

Mais aussi à HMG Finance qui a récupéré 787 € environ, en frais divers et variés.

Loin de moi, donc, l’idée de dénigrer les OPCVM ! Certains gérants font « bien leur travail », mais il faut être conscient de l’importance des frais prélevés sur ce type de placement, et l’accepter.

Par ailleurs, il faut souligner que sur un contrat d’assurance vie, il n’y a pas de frais d’entrée / sortie. Le calcul ci-dessus a été volontairement caricatural, avec l’idée d’expliciter la hauteur des frais payés sur un OPCVM (lorsqu’il est placé sur un CTO ou un PEA).

On peut noter aussi que certains courtiers ne font pas payer ces frais en PEA (sélectionnez le meilleur à l’aide de cet article) ou en CTO sur un panel d’OPCVM partenaires (il vous faudra consulter le site des courtiers pour trouver ces listes).

En définitive, la moralité est peut-être de privilégier les Trackers sur PEA ou sur un bon contrat d’assurance vie, sachant que 80% des gérants ne parviennent pas à battre leur indice de référence la plupart du temps.

Comments (2)

  • JP20/07/2018 at 17 h 48 min Répondre

    Excellent test !

    • Maxicool13/08/2018 at 22 h 11 min Répondre

      Merci.

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Scroll to Top