Performance 2017 des gestions pilotées

Performance 2017 des gestions pilotées en assurance-vie

Quelle est la performance 2017 des gestions pilotées sur les principaux contrats d’assurance-vie le proposant ?

En effet, si l’on ne souhaite pas s’investir personnellement dans la gestion d’un portefeuille boursier, mais que l’on ambitionne au rendement supérieur à celui des livrets ou des fonds euros, vers quelle gestion déléguée s’orienter ?

Choisir une gestion pilotée, c’est choisir la facilité

Le fonctionnement d’une gestion pilotée ayant été expliqué sur cet article (détaillant la performance 2016 des gestions pilotées en assurance-vie), je vous invite à le consulter au préalable, si vous n’êtes pas familier avec cette offre… Je me contenterais ici de rappeler ses principes généraux :

  • Vous confiez votre capital à une société de gestion (Amundi, Lazard Frères, Yomoni, WeSave, Marie-Quantier, Haas Gestion, etc).
  • Vous choisissez un profil de risque (variant selon l’exposition aux actions).
  • Vous autorisez la société de gestion à arbitrer votre capital comme bon lui semble.

Les contrats d’assurance-vie les plus intéressants offrent presque toujours un mandat de gestion pilotée (en option).

La société de gestion que vous avez choisie (Carmignac, Edmond de Rothschild, Swiss Life, Advize…) dynamisera donc votre épargne, par l’investissement dans des Unités de Compte (selon les contrats, soit dans des OPCVM, soit dans des Trackers ETF).

Si vous n’avez ni le temps, ni l’envie, ni les compétences pour choisir ces UC, choisir une gestion pilotée peut être intéressant.

Sans pour autant choisir les profils les plus risqués, elle vous évitera de vous cantonner aux fonds Euros (de moins en moins rémunérateurs) ou pire, de voir votre épargne dormir sur vos Livrets.

Toutefois, gardez bien en tête que toute gestion pilotée (même la moins audacieuse) prend des risques et que, par conséquent, une perte en capital est possible.

Les 14 gestions pilotées de ce comparatif

Comme en 2016, ce comparatif de la performance 2017 des gestions pilotées confrontera plus de 60 mandats de gestion « classiques » basés sur des OPCVM (Boursorama Vie, ING Direct Vie, Linxea Avenir, Fortuneo Vie, Altaprofits, Patrimea…) et des gestions pilotées plus récentes, plus innovatrices, proposées par les robo-advisors (comme Yomoni, WeSave ou Advize), utilisant des Trackers ETF.

Marie-Quantier n’a pas été retenu pour ce comparatif car il est impossible de connaître ses résultats. Ce robo-advisor avance le fait que chaque client possède un portefeuille différent selon le profil de risque qu’il a choisi.

Voilà donc les 14 concurrents de ce comparatif, avec leurs caractéristiques (supports disponibles, frais de gestion, frais de mandat…).

Boursorama Vie

Mandat de gestion géré par Edmond de Rothschild

Lancement : octobre 2009.

Accessible à partir de 1 000 euros.

Choix possible entre 4 profils.

Supports : 97 OPCVM, aucun Tracker (ETF)

Frais de mandat : gratuits.

Frais de gestion des UC : 0,75%

Frais de gestion du Fonds Euros : 0,75% (Generali Eurossima)

Frais de gestion moyens des OPCVM : 1,50 à 1,75%

ING Direct Vie

Mandat de gestion géré par Rothschild & Co

Lancement : octobre 2007.

Accessible à partir de 1 000 euros.

Choix possible entre 4 profils.

Supports : 88 OPCVM, aucun Tracker (ETF).

Frais de mandat : 0.10%.

Frais de gestion des UC : 0,85%

Frais de gestion du Fonds Euros : 0,75% (Eurossima)

Frais de gestion moyens des OPCVM : 1.69%

Altaprofits Digital Vie

Mandat de gestion géré par Lazard Frères Gestion

Lancement : décembre 2014.

Accessible à partir de 5 000 euros.

Choix possible entre 4 profils.

Supports : 312 OPCVM, 46 Trackers (ETF).

Frais de mandat : 0.24%.

Frais de gestion des UC : 0,60%

Frais de gestion du Fonds Euros : 0.60%

Frais de gestion moyens des OPCVM :  1,50 à 1,75%

BforBank Vie

Mandat de gestion géré par Amundi

Lancement : août 2015.

Accessible à partir de 5 000 euros.

Choix possible entre 4 profils.

Supports : 82 OPCVM, aucun Tracker (ETF).

Frais de mandat : 0,10%

Frais de gestion des UC : 0,85%

Frais de gestion du Fonds Euros : 0.60% (Spirica)

Frais de gestion moyens : ??

Fortuneo Vie

Gestion confiée à DNCA, Allianz, Federal Finance

Lancement : 2011.

Accessible à partir de 1 000 euros.

Choix possible entre 3 profils.

Supports : 238 OPCVM, aucun Tracker (ETF).

Frais de mandat : 0,10%

Frais de gestion des UC : 0,75%

Frais de gestion du Fonds Euros : 0.60%

Frais de gestion moyens : ??

Advize Ma sentinelle Vie

Mandat de gestion géré par Morningstar.

Lancement : 2011.

Accessible partir de 1 000 euros.

Choix possible entre 5 profils.

Supports : 62 OPCVM, 4 Trackers (ETF).

Frais de mandat : 0,10%

Frais de gestion des UC : 0,75%

Frais de gestion sur Fonds Euros : 0.75%

Frais de gestion moyens : ??

WeSave Patrimoine

Mandat de gestion géré par WeSave.

Lancement : 2016.

Accessible à partir de 1 000 euros.

Choix possible entre 10 profils.

Supports : 79 Trackers (ETF).

Frais de mandat : 0,70%

Frais de gestion des UC : 0,60%

Frais de gestion du Fonds Euros : 0.60%

Frais courants moyens : 0.30% au maximum

Altaprofits Vie

Mandat de gestion géré par Lazard Frères Gestion.

Lancement : août 2006.

Accessible à partir de 300 euros.

Choix possible entre 10 profils.

Supports : 355 OPCVM, aucun Tracker (ETF).

Frais de mandat : gratuits.

Frais de gestion des UC : 0,84%

Frais de gestion du Fonds Euros : 0.75% (Generali Eurossima).

Frais de gestion moyens des OPCVM : 0,95 à 1,40%

Altaprofits Titres@Vie

Mandat de gestion géré par Lazard Frères ou Lyxor.

Lancement : octobre 2010.

Accessible à partir de 5 000 euros.

Un profil unique : carte blanche ou flexible.

Supports : 285 OPCVM ou 100% ETF (Lyxor).

Frais de mandat : 0.24%.

Frais de gestion des UC : 0,60%

Frais de gestion du Fonds Euros : 0.60% (Swiss Life).

Frais de gestion moyens des OPCVM : 1.71%

Patrimea Premium

Mandat de gestion géré par Hass Gestion.

Lancement : janvier 2010.

Accessible à partir de 50 000 euros.

Profil unique : gestion flexible (0 à 50% en actions).

Supports : 169 OPCVM, 43 Trackers (ETF)

Frais de mandat : 0.40%

Commission de surperformance : 0.20% (si > 4%)

Frais de gestion (UC, Fonds Euros) : 0,72%

Frais de gestion moyens : ??

Placement-direct.fr Darjeeling

Mandat de gestion géré par Swiis Life Gestion privée.

Lancement : 2011.

Accessible à partir de 1 000 euros.

Choix possible entre 11 profils.

Liste des supports : 800 OPCVM, 48 Trackers (ETF).

Frais de mandat : 0,40%

Frais de gestion des UC : 0,60%

Frais de gestion du Fonds Euros : 0.60% (Swiss Life)

Frais de gestion moyens : ??

Linxea Avenir / Spirit / Vie

Mandat de gestion géré par Morningstar.

Lancement : janvier 2015.

Accessible à partir de 1 000 euros.

Choix possible entre 4 profils.

Supports : 485 OPCVM, 53 Trackers (ETF).

Frais de mandat : 0,20%

Frais de gestion des UC : 0,50 à 0,60%

Frais de gestion du Fonds Euros : 0,60 à 0,75%

Frais de gestion moyens : ??

Yomoni Vie

Mandat de gestion géré par Yomoni.

Lancement : septembre 2015.

Accessible à partir de 1 000 euros.

Choix possible entre 10 profils.

Supports : 83 Trackers (ETF).

Frais de mandat : 0,70%

Frais de gestion des UC : 0,60%

Frais de gestion du Fonds Euros : 0.60%

Frais courants moyens : 0.30% au maximum

Marie-Quantier I

Mandat de gestion géré par Marie-Quantier.

Lancement : 2016.

Accessible à partir de 1 000 euros.

Profil de risque établi lors de la souscription.

Supports : 28 OPCVM, 35 Trackers (ETF).

Frais de mandat : 2,90 € / trimestre + 5% des gains

Frais de gestion (UC, Fonds Euros) : 0.60%

Frais d’entrée et sortie sur ETF : 0.10%

Frais courants moyens sur ETF : 0.30%

Si vous souhaitez connaître les résultats annuels (de 2007 à 2015) des plus anciennes gestions pilotées disponibles en assurance-vie, je vous conseille de parcourir cet article qui compile l’ensemble des données disponibles sur la toile à ce sujet. Il mettra notamment en exergue le risque de perte en capital les plus mauvaises années (comme en 2008).

Des étalons pour « benchmarker » ces gestions pilotées

Pour vous offrir une comparaison optimale, la performance 2017 des gestions pilotées a subi un classement par profil de gestion (du mandat le plus défensif au mandat le plus dynamique). Elle sera également confrontée à ce que je nomme des « étalons », c’est-à-dire des allocations standards basées sur des OPCVM et/ou des Trackers associés à un fonds Euro convenable.

J’ai sélectionné des OPCVM reconnus et assez anciens, disponibles sur bon nombre de contrats d’assurance-vie. Ce ne sont ni « les meilleurs de leur catégorie », ni les pires.

Le rendement du fonds euros retenu pour ces étalons est celui du fonds Suravenir Rendement (2,00% en 2017), qui devrait se situer dans la moyenne des performances des fonds euros en 2017. Il y a mieux (comme Suravenir Opportunités) mais ce dernier est accessible sous contrainte (40% d’UC nécessaire), ce qui n’est approprié avec les profils défensifs de ce comparatif.

Par simplicité, je n’ai pas tenu compte des frais de courtage, des frais de gestion ou des frais liés à la fiscalité sur ces étalons, ce qui les avantage quelque peu…

Si des frais de gestion de 0,60% étaient appliqués sur ces étalons, leur performance diminuerait de 0,06% ou 0,05% sur les profils les plus risqués (moins de 40% de fonds euros) et de 0,03% ou 0,02% sur les autres profils.

Choix des étalons : 5 Trackers et 3 OPCVM

Quelques Trackers – ETF (présents sur les contrats en ligne les plus intéressants) :

Quelques OPCVM (pouvant suppléer ces Trackers)

Performance 2017 des allocations mixtes "étalons"

Des allocations mixtes associant des trackers et/ou des OPCVM ont été réalisées par profil de gestion, elles permettront de juger la performance 2017 des gestions pilotées, de voir si ces dernières sont capables d’apporter un surplus de performance ou non.

Allocations mixtes pour le profil défensif (70 à 90% fonds euros)

24% WLD + 3% LEM + 3% MMS + 70% Fds € : 3,90%

24% WLD + 3% Magellan + 3% Pluvalca + 70% Fds € : 3,79%

24% CW8 + 3% LEM + 3% MMS + 70% Fds € : 4,60%

30% ACWI + 70% Fds € : 4,10%

24% SGL + 3% Magellan + 3% Pluvalca + 70% Fds € : 3,53%

16% WLD + 2% LEM + 2% MMS + 80% Fds € : 3,26%

16% WLD + 2% Magellan + 2% Pluvalca + 80% Fds € : 3,20%

16% CW8 + 2% LEM + 2% MMS + 80% Fds € : 3,73%

20% ACWI + 80% Fds € : 3,40%

16% SGL + 2% Magellan + 2% Pluvalca + 80% Fds € : 3,02%

8% WLD + 1% LEM + 1% MMS + 90% Fds € : 2,63%

8% WLD + 1% Magellan + 1% Pluvalca + 90% Fds € : 2,60%

8% CW8 + 1% LEM + 1% MMS + 90% Fds € : 2,87%

10% ACWI + 90% Fds € : 2,70%

8% SGL + 1% Magellan + 1% Pluvalca + 90% Fds € : 2,51%

Allocations mixtes pour le profil équilibré (31 à 60% d'actions)

40% WLD + 10% LEM + 10% MMS + 40% Fds € : 7,21%

40% WLD + 10% Magellan + 10% Pluvalca + 40% Fds € : 6,87%

40% CW8 + 10% LEM + 10% MMS + 40% Fds € : 8,38%

60% ACWI + 40% Fds € : 6,20%

40% SGL + 10% Magellan + 10% Pluvalca + 40% Fds € : 6,43%

50% WLD + 50% Fds € : 3,39%

40% WLD + 5% Magellan + 5% Pluvalca + 50% Fds € : 4,99%

40% CW8 + 5% LEM + 5% MMS + 50% Fds € : 5,16%

50% ACWI + 50% Fds € : 5,50%

40% SGL + 5% Magellan + 5% Pluvalca + 50% Fds € : 4,55%

30% WLD + 5% LEM + 5% MMS + 60% Fds € : 4,88%

30% WLD + 5% Magellan + 5% Pluvalca + 60% Fds € : 4,71%

30% CW8 + 5% LEM + 5% MMS + 60% Fds € : 5,76%

40% ACWI + 60% Fds € : 4,80%

30% SGL + 5% Magellan + 5% Pluvalca + 60% Fds € : 4,38%

Allocations mixtes pour le profil dynamique (61 à 80% d'actions)

60% WLD + 10% LEM + 10% MMS + 20% Fds € : 7,77%

60% WLD + 10% Magellan + 10% Pluvalca + 20% Fds € : 7,42%

60% CW8 + 10% LEM + 10% MMS + 20% Fds € : 9,52%

80% ACWI + 20% Fds € : 7,60%

60% SGL + 10% Magellan + 10% Pluvalca + 20% Fds € : 6,77%

50% WLD + 10% LEM + 10% MMS + 30% Fds € : 7,49%

50% WLD + 10% Magellan + 10% Pluvalca + 30% Fds € : 7,15%

50% CW8 + 10% LEM + 10% MMS + 30% Fds € : 8,95%

70% ACWI + 30% Fds € : 6,90%

50% SGL + 10% Magellan + 10% Pluvalca + 30% Fds € : 6,60%

Allocations mixtes pour le profil offensif (0 à 10% fonds euros)

80% WLD + 10% LEM + 10% MMS : 8,32% 

80% WLD + 10% Magellan + 10% Pluvalca : 7,98%

80% CW8 + 10% LEM + 10% MMS : 10,66%           

100% ACWI : 9,00%                

80% SGL + 10% Magellan + 10% Pluvalca : 7,11%

70% WLD + 10% LEM + 10% MMS + 10% Fds € : 8,04%            

70% WLD + 10% Magellan + 10% Pluvalca + 10% Fds € : 7,70%           

70% CW8 + 10% LEM + 10% MMS + 10% Fds € : 10,09%           

90% ACWI + 10% Fds € : 7,13%

70% SGL + 10% Magellan + 10% Pluvalca + 10% Fds € : 6,94%

Les performances 2017 des 61 mandats de gestion

Ces mandats de gestion sont classés par profil (défensif, équilibré, dynamique, offensif). Toutefois, il est difficile (voir impossible) de comparer objectivement ces mandats à l’intérieur d’un profil de risque, pour plusieurs raisons.

Certains mandats profitent d’une flexibilité sur la part d’actions intégrées dans l’allocation. En effet, un mandat évoluant entre 31 et 74% d’actions (comme le profil Risque 6, géré par Lazard Frères Gestion, sur le contrat Altaprofits Vie) dispose d’une latitude très importante ! Faut-il le comparer aux contrats bénéficiant d’une part actions de 40% (comme Darjeeling en Equilibre 1 et 2, ou encore Yomoni profil 3 avec au maximum 50% d’ETF risqués…) ou à d’autres en ayant 70% (comme WeSave en profil 6, ou encore Darjeeling en profil Dynamique ) ?

De même, la plupart des contrats ne précisent pas, dans leurs Conditions Générales, si les UC utilisées dans leurs allocations sont des UC risquées ou pas. Il est évident qu’une UC obligataire ou monétaire (avec un risque 3/7) n’aura pas la même performance qu’une autre avec un risque de 6/7.

Ces classements ne doivent donc pas être pris comme argent comptant, comme « parole d’évangile » pour le choix de tel ou tel mandat de gestion.

Considérez les plutôt comme une base de données générales prêtant à la réflexion.

Toutefois, certains courtiers affichent une transparence par la publication régulière de reportings de gestion, où l’on peut trouver les allocations précises pour chaque profil. C’est le cas pour les robo-advisors Yomoni (parution mensuelle de leur revue La Longue Vue, vous pouvez retrouver l’ensemble des numéros sur ce lien) et WeSave (parution mensuelle de leur revue L’Eclaireur, vous pouvez retrouver l’ensemble des numéros sur ce lien). De même, le courtier Altaprofits communique sur ses allocations d’actifs chaque trimestre avec des reportings sur ces 3 contrats. 

Voilà les derniers reportings sur la gestion pilotée du contrat Altaprofits Titres@Vie, pour le contrat Altaprofits Vie et pour le contrat Digital Vie.

Autant que possible, j’ai utilisé ces reportings, afin de déterminer la part en actions réelle pour chaque mandat de gestion. Elle est alors indiquée entre parenthèse.

Par contre, lorsque les courtiers préfèrent une communication minimaliste sur leurs mandat de gestion (comme c’est le cas chez Boursorama, ING Direct ou Fortuneo), tout en gardant une opacité totale sur les allocations d’actifs, je me suis contenté des chiffres indiqués dans les Conditions Générales…

Enfin, avec l’objectif de challenger la performance 2017 des gestions pilotées, le choix des OPCVM pour la réalisation des étalons peut également mener à la critique. Il est légitime de se poser une simple question : pourquoi choisir ceux-là et non pas tels autres ?

J’ai simplement choisi des ETF ou OPCVM « classiques », disponibles facilement sur la majorité des contrats d’assurance vie…

Performance 2017 pour un profil DEFENSIF (70 à 90% fonds euros)

Au maximum 15% d'actions

Etalon – 8% CW8 + 1% LEM + 1% MMS + 90% Fds € : 2,87%

YOMONI – Profil 2 – Défensif B (maxi. 40% d'ETF risqués – Réel : 12% d'actions) : 2,80 %

Etalon – 10% ACWI + 90% Fds € : 2,70%

Etalon – 8% WLD + 1% LEM + 1% MMS + 90% Fds € : 2,63%

Etalon – 8% WLD + 1% Magellan + 1% Pluvalca + 90% Fds € : 2,60%

Etalon – 8% SGL + 1% Magellan + 1% Pluvalca + 90% Fds € : 2,51%

WESAVE – Profil 1 (45% Fds €, 55% UC risque faible – Réel : 15% d’actions) : 2,27 %

ADVIZE – Prudent (49% Fds €, 51% obligations) : 1,71 %

BFORBANK – Prudent (60% Obligations – 35% Fds € – 15% actions) : 1,47 %

Au maximum 20% d'actions

Etalon – 16% CW8 + 2% LEM + 2% MMS + 80% Fds € : 3,73%

Etalon – 20% ACWI + 80% Fds € : 3,40%

Etalon – 16% WLD + 2% LEM + 2% MMS + 80% Fds € : 3,26%

Etalon – 16% WLD + 2% Magellan + 2% Pluvalca + 80% Fds € : 3,20%

Etalon – 16% SGL + 2% Magellan + 2% Pluvalca + 80% Fds € : 3,02%

PLACEMENT-DIRECT Darjeeling – Prudent 1 (80% Fds €, 20% UC) : 2,59 %

WESAVE – Profil 2 (40% Fds €, 60% UC risque faible – Réel : 21% d’actions) : 2,52 %

Au maximum 25% d'actions

YOMONI – Profil 3 – Equilibré A (maxi. 50% d'ETF risqués – Réel : 25% d'actions) : 3,60 %

WESAVE – Profil 3 (35% Fds €, 65% UC risque faible – Réel : 27% d’actions) : 3,60 %

ALTAPROFITS VIE – Risque 1 (Réel : actions 26,6% / VAR. 0-30%) : 2,78 %

ADVIZE – Modéré (40% Fds €, 35% obligations, 25% actions) : 2,40 %

LINXEA Avenir – Défensif (75% Fds €, 25% UC) : 2,24 %

LINXEA Vie – Défensif (75% Fds €, 25% UC) : 1,92 %

LINXEA Spirit – Défensif (75% Fds €, 25% UC) : 1,30 %

Au maximum 30% d'actions

Etalon – 24% CW8 + 3% LEM + 3% MMS + 70% Fds € : 4,60%

Etalon – 30% ACWI + 70% Fds € : 4,10%

Etalon – 24% WLD + 3% LEM + 3% MMS + 70% Fds € : 3,90%

Etalon – 24% WLD + 3% Magellan + 3% Pluvalca + 70% Fds € : 3,79%

Etalon – 24% SGL + 3% Magellan + 3% Pluvalca + 70% Fds € : 3,53%

WESAVE – Profil 4 (30% Fds €, 70% UC risque faible – Réel : 31% d’actions) : 3,46 %

ING DIRECT VIE – Prudent (35% Fds €, actions 15-35%) : 3,19 %

Performance 2017 pour un profil EQUILIBRE (31 à 60% d'actions)

Au maximum 40% d'actions

Etalon – 30% WLD + 5% LEM + 5% MMS + 60% Fds € : 4,88%

Etalon – 40% ACWI + 60% Fds € : 4,80%

Etalon – 30% WLD + 5% Magellan + 5% Pluvalca + 60% Fds € : 4,71%

WESAVE – Profil 5 (25% Fds €, 75% UC, 50% risque faible – Réel : 36% d’actions) : 4,43 %

Etalon – 30% SGL + 5% Magellan + 5% Pluvalca + 60% Fds € : 4,38%

YOMONI – Profil 4 – Equilibré B (maxi. 60% d'ETF risqués – Réel : 37% d'actions) : 4,40 %

ALTAPROFITS VIE – Risque 2 (Réel : actions 35,4% / VAR. 6-39%) : 3,72 %

BFORBANK – Equilibré (45% Obligations – 15% Fds € – 40% actions) : 3,61 %

PLACEMENT-DIRECT Darjeeling – Prudent 2 (65% Fds €, 35% UC) : 3,14 %

FORTUNEO Vie – Modéré (Fds € 60% – UC 40%) par Federal Finance : 2,81 %

Au maximum 50% d'actions

WESAVE – Profil 6 (20% Fds €, 80% UC – Réel : 48% d’actions) : 6,10 %

Etalon – 30% CW8 + 5% LEM + 5% MMS + 60% Fds € : 5,76%

PATRIMEA PREMIUM Flexible (actions 0 à 50%) : 5,75%

Etalon – 50% ACWI + 50% Fds € : 5,50%

ALTAPROFITS VIE – Risque 4 (Réel actions : 52,8% / VAR. 18-57%) : 5,40 %

YOMONI – Profil 5 – Equilibré C (maxi. 70% d'ETF risqués – Réel : 49% d'actions) : 5,30 %

Etalon – 40% CW8 + 5% LEM + 5% MMS + 50% Fds € : 5,16%

Etalon – 40% WLD + 5% Magellan + 5% Pluvalca + 50% Fds € : 4,99%

BOURSORAMA VIE – Défensif (Actions 45% maxi, Fonds Euros 30% mini) : 4,80%

Etalon – 40% SGL + 5% Magellan + 5% Pluvalca + 50% Fds € : 4,55%

ALTAPROFITS VIE – Risque 3 (Réel actions : 44,9% / VAR. 12-48%) : 4,49%

PLACEMENT-DIRECT Darjeeling – Prudent 3 (50% Fds €, 50% UC) : 4,09 %

ADVIZE – Equilibré (30% Fds €, 25% obligations, 45% actions) : 4,07 %

LINXEA Vie – Equilibré (50% Fds €, 50% UC) : 3,91 %

LINXEA Avenir – Equilibré (50% Fds €, 50% UC) : 3,49 %

Etalon – 50% WLD + 50% Fds € : 3,39%

LINXEA Spirit – Equilibré (50% Fds €, 50% UC) : 3,04 %

Au maximum 60% d'actions

Etalon – 40% CW8 + 10% LEM + 10% MMS + 40% Fds € : 8,38%

WESAVE – Profil 8 (10% Fds €, 90% UC – Réel : 61% d’actions) : 7,89 %

FORTUNEO Vie – Equilibre (Fds € 40% – UC 60%) par DNCA : 7,62 %

WESAVE – Profil 7 (15% Fds €, 85% UC – Réel : 54% d’actions) : 7,24 %

Etalon – 40% WLD + 10% LEM + 10% MMS + 40% Fds € : 7,21%

Etalon – 40% WLD + 10% Magellan + 10% Pluvalca + 40% Fds € : 6,87%

Etalon – 40% SGL + 10% Magellan + 10% Pluvalca + 40% Fds € : 6,43%

ALTAPROFITS VIE – Risque 5 (Réel : actions 60,5% / VAR. 25-65%) : 6,37 %

Etalon – 60% ACWI + 40% Fds € : 6,20%

YOMONI – Profil 6 – Dynamique A (maxi. 80% d'ETF risqués – Réel : 62% d'actions) : 6,10 %

PLACEMENT-DIRECT Darjeeling – Equilibre 2 (40% Fds €, 60% UC, volatilité 7-8%) : 5,95 %

BOURSORAMA VIE – Equilibré (Actions 30-70%, Fonds euros 20% mini) : 5,91 %

BFORBANK – Dynamique (30% Obligations – 10% Fds € – 60% actions) : 5,88 %

ING DIRECT VIE – Equilibré (15% Fds €, actions 35-65%) : 5,21 %

PLACEMENT-DIRECT Darjeeling – Equilibre 1 (40% Fds €, 60% UC, volatilité 5-7%) : 5,00 %

Performance 2017 pour un profil DYNAMIQUE (61 à 80% d'actions)

Au maximum 70% d'actions

PLACEMENT-DIRECT Darjeeling – Dynamique 1 (30% Fds €, 70% UC, volatilité 10-11%) : 9,39 %

Etalon – 50% CW8 + 10% LEM + 10% MMS + 30% Fds € : 8,95%

WESAVE – Profil 9 (5% Fds €, 95% UC – Réel : 67% d’actions) : 8,57 %

PLACEMENT-DIRECT Darjeeling – Equilibre 4 (30% Fds €, 70% UC, volatilité 9-10%) : 8,11 %

ALTAPROFITS Digital Vie – Lazard 1 (Réel actions : 66% / VAR 30 à 70%) : 7,81 %

ALTAPROFITS VIE – Risque 6 (Réel actions : 69,2% / VAR. 31-74%) : 7,58 %

Etalon – 50% WLD + 10% LEM + 10% MMS + 30% Fds € : 7,49%

Etalon – 50% WLD + 10% Magellan + 10% Pluvalca + 30% Fds € : 7,15%

YOMONI – Profil 7 – Dynamique B (maxi. 90% d'ETF risqués – Réel : 69% d'actions) : 6,90 %

Etalon – 70% ACWI + 30% Fds € : 6,90%

Etalon – 50% SGL + 10% Magellan + 10% Pluvalca + 30% Fds € : 6,60%

PLACEMENT-DIRECT Darjeeling – Equilibre 3 (30% Fds €, 70% UC, volatilité 8-9%) : 6,49 %

ADVIZE – Dynamique (20% Fds €, 15% obligations, 65% actions) : 6,46 %

LINXEA Vie – Dynamique (25% Fds €, 75% UC) : 5,54 %

ALTAPROFITS Titres@Vie – Flexible Lyxor (actions 25 à 75% – Réel : 67% d'actions) : 5,06 %

LINXEA Avenir – Dynamique (25% Fds €, 75% UC) : 4,89 %

LINXEA Spirit – Dynamique (25% Fds €, 75% UC) : 4,59%

Au maximum 80% d'actions

WESAVE – Profil 10 (0% Fds €, 100% UC – Réel : 81% d’actions) : 10,17 %

Etalon – 60% CW8 + 10% LEM + 10% MMS + 20% Fds € : 9,52%

ALTAPROFITS VIE – Risque 7 (Réel actions : 77,3% / VAR. 37-83%) : 8,69 %

BFORBANK – Offensif (20% Obligations – 0% Fds € – 80% actions) : 8,41 %

ING DIRECT VIE – Dynamique (5% Fds €, actions 55-95%) : 8,31 %

YOMONI – Profil 8 – Dynamique C (maxi. 100% d'ETF risqués – Réel : 77% d'actions) : 7,80 %

Etalon – 60% WLD + 10% LEM + 10% MMS + 20% Fds € : 7,77%

Etalon – 80% ACWI + 20% Fds € : 7,60%

Etalon – 60% WLD + 10% Magellan + 10% Pluvalca + 20% Fds € : 7,42%

BOURSORAMA VIE – Dynamique (10% Fds € mini, Actions 55-85%) : 7,31 %

Etalon – 60% SGL + 10% Magellan + 10% Pluvalca + 20% Fds € : 6,77%

PLACEMENT-DIRECT Darjeeling – Dynamique 2 (20% Fds €, 80% UC) : 5,95 %

Performance 2017 pour un profil OFFENSIF (0 à 10% fonds euros)

Au maximum 90% d'actions

PLACEMENT-DIRECT Darjeeling – Dynamique 3 (10% Fds €, 90% UC) : 11,92 %

Etalon – 70% CW8 + 10% LEM + 10% MMS + 10% Fds € : 10,09%

Etalon – 70% CW8 + 10% LEM + 10% MMS + 10% Fds € : 10,09%

ALTAPROFITS VIE – Risque 9 (Réel actions : 91,4% / VAR. 50-100%) : 9,98 %

ALTAPROFITS VIE – Risque 8 (Réel actions : 85,3% / VAR. 43-92%) : 9,63 %

ALTAPROFITS Digital Vie – Lazard 2 (Réel actions : 83,9% / VAR 50 à 90%) : 9,17 %

YOMONI – Profil 9 – Audacieux A (maxi. 100% d'ETF risqués – Réel : 85% d'actions) : 8,70 %

Etalon – 70% WLD + 10% LEM + 10% MMS + 10% Fds € : 8,04%

FORTUNEO Vie – Dynamique (Fds € 10% – UC 90%) par Allianz : 7,72 %

Etalon – 70% WLD + 10% Magellan + 10% Pluvalca + 10% Fds € : 7,70%

ADVIZE – Audacieux (15% Fds €, 85% actions) : 7,64 %

Etalon – 90% ACWI + 10% Fds € : 7,13%

Etalon – 70% SGL + 10% Magellan + 10% Pluvalca + 10% Fds € : 6,94%

Au maximum 100% d'actions

PLACEMENT-DIRECT Darjeeling – Offensif (0% Fds €, 100% UC) : 13,70 %

BOURSORAMA VIE – Offensif (actions 80-100%) : 11,58%

ING DIRECT VIE – Offensif (actions 90-100%) : 11,58 %

YOMONI – Profil 10 – Audacieux B (maxi. 100% d'ETF risqués – Réel : 100% d'actions) : 10,40 %

ALTAPROFITS Digital Vie – Lazard 3 (Réel actions : 95,1% / VAR. 70 à 100%) : 9,62 %

LINXEA Vie – Agressif (5% Fds €, 95% UC) : 7,16 %

LINXEA Avenir – Agressif (5% Fds €, 95% UC) : 6,03 %

LINXEA Spirit – Agressif (5% Fds €, 95% UC) : 6,00 %

Performance 2017 pour un profil CARTE BLANCHE

ALTAPROFITS VIE – Carte Blanche (actions 0 à 100%) : 9,17 %

ALTAPROFITS Titres@Vie – Carte Blanche (actions 0 à 100%) : 9,55 %

ALTAPROFITS Digital Vie – Carte Blanche (actions 0 à 100%) : 9,37 %

Quelle gestion pilotée choisir en 2018 ?

Pour un profil défensif

Les investisseurs cherchant un profil vraiment très défensif (30% d’actions au maximum) auront tout intérêt à opter pour un contrat d’assurance-vie en ligne sans frais de versement et partir sur une allocation associant Fonds Euros et Trackers (WLD + LEM + MMS), voir même une simple association Fonds euros & ETF World.

Les contrats Linxea Avenir ou Placement-Direct Darjeeling pourrait alors convenir.

Ces 2 contrats sont assez semblables, mais comportent quelques différences, notamment sur la hauteur des sommes à verser. Par conséquent, l'application des étalons sur le contrat Darjeeling exigera un investissement plus important car il faut allouer 150 € minimum par support en UC (alors que Linxea Avenir n’exige que 50 € par support).

Placement-direct DARJEELING

  • Frais de gestion : 0,60%
  • 51 ETF (dont WLD, LEM et MMS)
  • Versement initial (SANS versements programmés) : 1000 €
  • Versement initial (AVEC versements programmés) : 150 €
  • Versements programmés (minimum) : 150 €
  • Somme minimale par support : 150 €
  • Valorisation du Fonds Euros (rachat total) : 50% du taux de l’année N-1 (prorata temporis)
  • Valorisation si rachat partiel : ??
  • Capital garanti : net de frais de gestion (frais déduits chaque année)
  • Rendement 2017 du fonds euros Swiss Life : 2% (2,20% si 20 à 40% d’UC)     

Linxea AVENIR

  • Frais de gestion : 0,60%
  • 62 ETF (dont WLD, LEM et MMS)
  • Versement initial (SANS versements programmés) : 1000 €
  • Versement initial (AVEC versements programmés) : 100 €
  • Versements programmés (minimum) : 75 €
  • Somme minimale par support : 50 €
  • Valorisation du Fonds Euros (rachat total) : 80% du taux de l’année N-1 (prorata temporis)
  • Valorisation si rachat partiel : 100% du taux de l’année en cours (prorata temporis)
  • Capital garanti : brut de frais de gestion (non déduits chaque année)
  • Rendement 2017 des fonds Rendement : 2% / Opportunités : 2,80% (si 40% d’UC)

Pour un investisseur prudent, allouant 70% au minimum au fonds Euros, il faut privilégier le contrat proposant le meilleur rendement sur ce point.

Ainsi, Suravenir offre 2,80% sur Opportunités, qu’il est possible de panacher avec Rendement (2,00%) via un simple arbitrage en ligne, rapide et gratuit (voir le mécanisme à la fin de cet article).

Je vous conseille donc Linxea Avenir, sans hésiter.     

Pour un profil équilibré

Sur le profil équilibré, les étalons restent bien placés, mais le contrat WeSave Patrimoine semble tirer son épingle du jeu (en profil 5 à 8).

En effet, WeSave se retrouve à la première place pour les profils présentant 50 ou 60% d’actions (sachant que le tracker capitalisant CW8 est inaccessible en assurance-vie) et offre donc le confort de la gestion pilotée indicielle « 100% déléguée ».

Pour rappel, le contrat WeSave Patrimoine (voir cet article sur l’offre en Robo-advisor) est accessible actuellement dès 500 € en versement initial.

Pour un profil dynamique ou offensif

Sur l’année 2017, le contrat Darjeeling a pris le leadership dans cette catégorie (alors qu’il était complètement dépassé en 2016 (voir ce comparatif), avec des performances négatives, allant de -8,29% sur le profil offensif à -4,21% sur le profil dynamique 2).

La gestion pilotée de ce contrat semble donc capable du pire comme du meilleur. Pour 2017, c’est cette fois « le meilleur » : entre 13,70% en profil offensif et 9,39% en dynamique 1.

Les poursuivants (Yomoni Vie, Boursorama, Altaprofits…) se tiennent dans un mouchoir de poche, et il est bien difficile de les départager.

Sur ce profil, les étalons ne sont plus en tête, preuve que les gestions pilotées peuvent apporter une certaine surperformance… A vous de choisir !

Encore de nouvelles gestions pilotées

3 mandats sur Epargnissimo Netlife (Spirica)

Le courtier en ligne Epargnissimo a récemment lancé une « offre triple » sur son contrat Netlife, assuré par Spirica. Trois mandats de gestion sont dorénavant proposés sur ce contrat, tous classés dans la catégorie des mandats équilibrés.

Le premier mandat, confié à la fintech Active Asset Allocation, fonctionne selon le principe d’une allocation quantitative gérée par un robo-advisor (voir cet article). La part des actions évoluera entre 0 et 100% selon l’orientation des marchés financiers (avec une moyenne de 40% sur l’ensemble des actifs). Ce mandat d’arbitrage sera facturé 0,80% l’année.

Le second (appelé Portfolio Flexi 4) sera piloté par HAAS Gestion et lui aussi facturé 0,80% également. La poche actions évoluera également entre 0 et 100% et les OPCVM utilisés dans ce mandat venant de HAAS Gestion pourront atteindre 30%.

Enfin, le dernier mandat de gestion sera géré par EDRAM (Edmond De Rothschild Asset Management), avec le même tarif (0,80% l’année). Le portefeuille comportera 100% d’UC, avec une poche dynamique de 50% maximum en actions. Là aussi, EDRAM intégrera, dans l’allocation globale, jusque 40% d’OPCVM issus de sa propre société de gestion.   

Ce privilège accordé à HAAS Gestion et à EDRAM (intégrer une part notable de « fonds maisons » dans les mandats de gestion) leur permettra de se rémunérer via les frais de gestion payés sur leurs propres OPCVM.

Il faut espérer qu’ils ne seront pas trop tentés d’y intégrer les OPCVM avec les frais de gestion les plus importants…      

Mandat Fidelity sur le contrat Puissance Avenir

De même, Assurancevie.com offre, depuis peu, un mandat de gestion (piloté par Fidelity International) sur son contrat Puissance Avenir. Cette gestion pilotée (« une première » pour Fidelity) est facturée 0,20% l’année (au titre du mandat de gestion) et 0,10% à chaque mouvement d’achat/vente sur les trackers (ce qui est la règle sur les contrats assurés par Suravenir).

Dans ce mandat de gestion, il est convenu que la société de gestion Fidelity International y intègre 30% de ses propres fonds (ce qui lui permettra de se rémunérer), mais elle pourra utiliser l’ensemble des UC offertes par le contrat (43 fonds OPCVM Fidelity, 411 fonds OPCVM d’autres sociétés et 74 ETF).

Cette gestion pilotée offrira 4 profils :

  1. Modéré » : 35 % de fonds en euros / 65 % d’unités de compte
  2. Équilibré » : 50 % de fonds en euros / 50 % d’unités de compte
  3. Dynamique » : 25 % de fonds en euros / 75 % d’unités de compte
  4. Audacieux » : 5 % de fonds en euros / 95 % d’unités de compte

Ce mandat de gestion n’aura donc pas la chance de fonctionner uniquement avec des ETF… et risque d’imposer des OPCVM coûteux.

Carmignac Gestion sur de nombreux contrats

Enfin, en tant que gestionnaire de mandat, Carmignac Gestion a aussi intégré plusieurs contrats en ligne, très souvent assurés par Suravenir ou Generali.

C’est notamment le cas sur les contrats suivants :

  • Grisbee Vie (proposé par le coach financier Grisbee), depuis avril 2017, offrant 3 profils de gestion (prudent avec 30% d’UC, équilibré avec 60% d’UC, dynamique avec 100% d’UC).
  • Epargnissimo Croissance Avenir, depuis décembre 2017 (4 profils de gestion).
  • Epargnissimo Croissance Vie (assuré par Suravenir), depuis la même date.
  • Linxea Vie (assuré par Generali) dès mars 2017, avec 3 profils de gestion (voir ce document).

Ce mandat d’arbitrage sera facturé 0,20% à l’année (en sus des frais de gestion du contrat d‘assurance-vie).

Des mandats de gestion gérés par des robots

Les gestions pilotées gérées par les robo-advisors ne sont pas en reste…

En mars 2017, la filiale Vie Plus (appartenant à Suravenir et dédiée aux CGPI) a lancé le contrat e-volution Vie Plus et confié le mandat de gestion à Yomoni (100% ETF). Cette gestion pilotée devrait, en principe, reprendre les bases de celle testée dans ce comparatif.

Apparu plus récemment, le nouveau robo-advisor Nalo propose un contrat d’assurance-vie assuré par Generali, capable de gérer plusieurs « projets de vie » en même temps sur un contrat unique (épargne pour la retraite, constitution d’un capital…). Là aussi, ce mandat de gestion utilisera exclusivement des ETF.   

Difficile de porter un jugement sur des offres aussi récentes ! A voir sur le long terme.

Conclusion

La multiplication de l’offre en mandat de gestion sur de nombreux contrats d’assurance-vie, ces dernières années, répond assurément à une demande du marché !

Sans doute, démontre-t-elle également que les robo-advisors sont « à la mode » et qu’ils semblent répondre à une demande des investisseurs. Celle de

  • bénéficier d’un investissement optimisé (par l’usage de trackers ETF)
  • de manière 100% déléguée
  • afin de faire face au déclin du rendement des fonds euros (voir ce comparatif sur les rémunérations 2017).

J’espère que cet article vous aura éclairé sur la performance 2017 des gestions pilotées, et vous permettra de faire le bon choix…

Comments (14)

  • Just102/02/2018 at 14 h 08 min Répondre

    Bonjour,

    Tout d’abord, un grand merci pour ces articles très intéressants.

    Concernant celui-ci et vos étalons :
    . vous avez pris quel fond euros (et donc quelle performance) ?
    . sauf erreur, il me semble que vous avez fait le choix de ne pas leur appliquer des frais de gestion. Un petit 0,6% de frais de gestion sur F€ et UC, comme on le voit régulièrement sur des AV en ligne, n’aurait pas fait de mal sans être trop compliqué à gérer dans vos calculs.

    • Maxicool02/02/2018 at 17 h 58 min Répondre

      Bonjour Just1,
      j’ai pris le rendement de Suravenir Rendement (2,00%) pour les étalons.
      Effectivement, comme je l’ai mentionné dans l’article, je n’ai pas appliqué de frais de courtage (ni de frais de gestion) sur ces étalons. Ce qui les avantage un peu dans ce comparatif.
      Si ces étalons étaient logés en assurance-vie, oui, il faut retrancher 0,60% de leur performance.
      S’ils étaient logés dans un PEA, il faut retrancher les frais de courtage. Sachanht que certains fonds (comme Magellan) ne peuvent y être intégrés…
      Cordialement.

  • Maxicool02/02/2018 at 18 h 05 min Répondre

    Just1,
    je viens de calculer les performances « frais de gestion déduits ».
    Si des frais de gestion de 0,60% sont appliqués sur les étalons, leur performance diminue de 0,06% ou 0,05% sur les profils les plus risqués (moins de 40% de fonds euros), de 0,03% ou 0,02% sur les autres profils.
    Cordialement.

    • Just102/02/2018 at 19 h 41 min Répondre

      Merci pour ces précisions. Je crois interpréter que les UC sont donc logés sur le PEA (ou CTO); le F€ étant forcément sur l’AV.

  • Maxicool03/02/2018 at 9 h 56 min Répondre

    Oui, il est possible de les loger sur PEA ou CTO (pour les émergents).
    Dans ce cas, les performances réelles seraient plus proches de celles indiquées (il faudrait seulement enlever les frais de courtage, qui dépendent du courtier choisi). Dans tous les cas, la différence est assez minime.
    Ce comparatif ne peut pas être précis au moindre % près, car les performances des étalons peuvent varier (quelque peu) selon l’enveloppe choisie pour les loger (PEA, CTO, contrat d’assurance vie), selon les frais de courtage.
    Et je ne prend pas en compte la fiscalité (sur CTO, les gains sont imposés chaque année… alors que sur l’assurance-vie, on peut avoir un abattement au bout de 8 ans, qui diminue fortement l’imposition).
    Cordialement.

  • Benjamin09/02/2018 at 17 h 26 min Répondre

    Bonjour,
    Merci beaucoup pour cette synthèse sur les AV en gestion pilotée. En comparant avec les étalons (essentiellement CW8 + LEM + MMS + Fds € qui est à chaque fois le plus intéressant d’entre eux), on s’aperçoit quand même qu’il est assez nettement plus intéressant dans la plupart des cas d’être en gestion libre qu’en pilotée : en effet l’étalon en ETF cité ci-dessus est toujours plus intéressant qu’une gestion pilotée à fonds euros égal voire supérieur. Ex pour 40% fonds actions :
    – 30% CW8 + 5% LEM + 5% MMS + 60% Fds € : 5,76%
    – WESAVE – Profil 5 (25% Fds €, 75% UC, 50% risque faible – Réel : 36% d’actions) : 4,43 %
    Avec la gestion libre, non seulement nous avons la majorité de l’allocation en € et donc sécurisée (60% contre 25% !!!) et en plus nous avons un meilleur rendement.
    Même lorsque il y a un meilleur rendement général pour la gestion pilotée, comme ici :
    – WESAVE – Profil 10 (0% Fds €, 100% UC – Réel : 81% d’actions) : 10,17 %
    – Etalon – 60% CW8 + 10% LEM + 10% MMS + 20% Fds € : 9,52%
    On s’aperçoit qu’en effet l’étalon est légèrement moins performant mais dispose de 20% en fonds € ce qui est quand même une garantie d’une meilleure sécurité-stabilité et démontre la performance du fond actions.
    Ainsi, à chaque fois ou presque, pour le même % action et un fonds euros 2 ou 3 fois supérieur, la gestion libre > gestion pilotée.
    Seul PLACEMENT-DIRECT Darjeeling semble être parfois un peu plus intéressant (mais bon reste à voir avec leurs frais).
    Voilà qui semble donc montrer qu’avec 3 ETF et un fonds euros on est quasiment toujours plus intéressant qu’une gestion pilotée.
    Qu’en pensez-vous ?

    • Maxicool10/02/2018 at 9 h 53 min Répondre

      Bonjour Benjamin.
      pour votre première comparaison, il faut tout de même noter que le profil 5 de WeSave comprend 50% d’UC à « risque faible » (sans doute basée sur des obligations d’entreprises et/ou d’Etat). La part d’UC investie en actions est réellement de 36% sur ce profil (part calculée au 30.12.2017 grâce au reporting publié par WeSave).
      Mais effectivement, il est compliqué de battre une allocation simple d’ETF. Cela a été démontré de nombreuses fois et de nombreux comparatifs le prouvent régulièrement.
      Toutefois, je pense quand même que les robo-advisors ne sont pas à « mettre au placard » irrémédiablement. Ils pourraient avoir un intérêt, je pense, lors d’une chute marquée du marché (même si je suis incapable de le prouver, ce n’est que mon avis personnel).
      Par exemple, lors de la correction des derniers jours, voilà ce que l’on constate entre le 31.01.2018 et le 09.02.2018 :
      – mon contrat WeSave (profil 8) : – 4,77%
      – Tracker monde CW8 : – 6,66%
      – Tracker Small Cap MMS : – 5,57%
      – Tracker Emergents LEM : -8,14%
      – Etalon 60% CW8 / 10% MMS / 10% LEM : -5,37%
      Le « différentiel de correction » est donc de 0,60% (en 10 jours) entre le profil 8 de WeSave et l’étalon. Ce n’est quand même pas négligeable (bien entendu, la durée de comparaison ne dure « que 9 jours » =).
      A voir sur la durée…
      Cordialement.

  • Just119/02/2018 at 10 h 07 min Répondre

    Bonjour,

    Peut-être que vous l’avez fait autre part, mais vous devriez rajouter dans la description de chaque gestion pilotée le montant minimal nécessaire, restant après arbitrage. Ça pourrait éventuellement intéressé des épargnants qui aimeraient utiliser (temporairement) ces gestions pilotées en remplacement de leur livret A ou LLD. Dans cette optique, l’idéal serait d’indiquer également le délai approximatif de mise à disposition des fonds, les frais de transfert externe et si les intérêts sont calculés au prorata temporis. C’est un boulot compliqué; mais je pense qu’il y aurait une certaine pertinence à regrouper ces informations.

    • Maxicool19/02/2018 at 19 h 43 min Répondre

      Bonjour Just1,
      merci pour ces remarques. J’en prends note.
      Concernant le délai de mise à disposition de fonds, par contre, il est impossible d’être précis (sauf à recopier ce qui est indiqué dans les Conditions Générales). Mais parfois, entre la théorie et la réalité, il y a une différence, un assureur peut très bien « traîner les pieds » lors d’un rachat. Il sera « dans les clous des CG », mais à moins d’avoir procéder à un rachat réel sur tous les contrats, impossible d’être précis et d’indiquer une durée.
      Sinon, certains détails figurent dans cet article.
      Cordialement.

  • NicolasV06/06/2018 at 2 h 51 min Répondre

    Énorme travail. Je suis étonné que vous ne puissiez pas connaître l’allocation d’actifs de tous les mandats, je pensais que faire un rapport annuel était obligatoire. Ou alors est-ce plutôt que ce rapport n’est pas facilement accessible ?

    Sinon la limite de ce genre de comparaison c’est qu’elle ne prend pas totalement en compte le risque pris, car il y a actions et actions. D’où la nécessite de regarder un peu sous le capot, mais j’imagine que si on choisit ce type de gestion, c’est qu’on n’est pas mécanicien..

    Je rejoins aussi Benjamin sur les fonds euros, les gestions sous mandat favorisent souvent les OPCVM obligataires alors que du point de vue du client j’ai l’impression qu’ils sont peu intéressants compte tenu du côté extraordinaire du fonds €.

    • Maxicool06/06/2018 at 20 h 52 min Répondre

      Merci de votre remarque.
      Les rapports de gestion ne sont pas toujours accessibles en ligne (et/ou réservés aux seuls clients).
      Comme je ne détiens pas un contrat en gestion pilotée chez tous ces courtiers (heureusement), je fais au mieux avec les informations que j’ai pu trouver sur le Net. Pas simple !
      C’est certain que les gestions privilégient parfois les OPCVM obligataires, car ces derniers sont plus chargés en frais et rapportent donc davantage que les fonds euros aux gestionnaires.
      Certains gestionnaires ont aussi tendance à privilégier les « OPCVM maison » pour la même raison.
      Cordialement.

  • NicolasV09/06/2018 at 0 h 57 min Répondre

    Pourtant c’est à mes yeux leur principal intérêt par rapport à un fonds flexible, qui lui n’a pas accès au fonds euro. Autrement je ne vois pas vraiment quels autres avantages leur trouver.

    Certes la gestion pilotée permet de déléguer le choix des UC (pas évident de choisir à 1ère vue lorsqu’il y en a 400) mais à défaut de faire confiance à un gérant de fonds il faut faire confiance au gérant de la gestion pilotée (parfois en plein conflit d’intérêt). Merci encore une fois pour votre article.

  • Trahcoh03/07/2018 at 12 h 26 min Répondre

    Bonjour Maxicool.

    J’ai un tracker Nasdaq dans mon AV Boursorama/Générali.

    Cordialement,
    Trahcoh.

  • zorg23/07/2018 at 9 h 30 min Répondre

    Pour ma part que dire de la communication à prori mensongère que fait Boursorama à propos des performances sur son contrat d’assurance vie ?
    Que par exemple j’y ai mis il y à trois ans, en gestion pilotée et en mandat dynamique une somme ayant produit exactement 10% de plus-value ( aucun versement depuis l’ouverture, aucun retrait ) quand Boursorama annonce fièrement, sur cette même durée, avoir réalisé sur ce même mandat une performance nette de frais de gestion de 21.97% !!!
    Bref, je suis un peu écœuré, et ceux qui nous vantent la boite n’y placent pas leur propre argent pour s’apercevoir de la réalité.
    Et quand j’ai contacté hier le service client, on m’à répondu qu’on allait « revenir vers moi par mail », car c’est l’assureur qui doit fournir la réponse du « pourquoi-comment », et pas Boursorama.

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Scroll to Top